toutes les options
stretch  ] [  buster  ] [  bullseye  ] [  bookworm  ] [  sid  ]
[ Paquet source : xinetd  ]

Paquet : xinetd (1:2.3.15-7)

Liens pour xinetd

Screenshot

Ressources Debian :

Télécharger le paquet source xinetd :

Responsable :

Ressources externes :

Paquets similaires :

remplaçant pour inetd avec plusieurs améliorations

Xinetd possède, entre autres, des mécanismes de contrôle d’accès, des capacités de connexion importantes, une aptitude à contrôler de manière temporelle les services, et peut imposer le nombre de serveurs démarrés.

Il peut rediriger des flux TCP vers un hôte ou port distant. Cela est utile pour les utilisateurs faisant du masquage d'IP ou NAT, et voulant pouvoir accéder aux hôtes internes.

Il peut aussi lier des services particuliers à des interfaces particulières. Cela est utile pour permettre aux services d’être disponibles pour un réseau local, mais pas pour le reste du monde, ou pour permettre à un service différent d’être disponible sur le même port mais avec des interfaces différentes.

Étiquettes: Interface utilisateur: Démon, Réseau: Serveur, Service, Rôle: Programme

Autres paquets associés à xinetd

  • dépendances
  • recommandations
  • suggestions
  • enhances

Télécharger xinetd

Télécharger pour toutes les architectures proposées
Architecture Taille du paquet Espace occupé une fois installé Fichiers
amd64 130,1 ko309,0 ko [liste des fichiers]
arm64 119,8 ko289,0 ko [liste des fichiers]
armel 120,5 ko288,0 ko [liste des fichiers]
armhf 121,0 ko244,0 ko [liste des fichiers]
i386 136,9 ko324,0 ko [liste des fichiers]
mips 129,2 ko330,0 ko [liste des fichiers]
mips64el 130,0 ko348,0 ko [liste des fichiers]
mipsel 130,4 ko330,0 ko [liste des fichiers]
ppc64el 123,1 ko377,0 ko [liste des fichiers]
s390x 127,0 ko334,0 ko [liste des fichiers]